Des techniques un peu salée

Lorsque l’on pêche en eau salée, il est important de bien choisir nos leurres!

Les leurres souples :

Une technique passionnante autorisant l’utilisation d’un grand nombre de modèles permettant de s’adapter à de très nombreuses situations. Parmi les leurres souples, différentes familles sont reconnaissables.

Les « Shad » possédant une caudale ronde, ovale ou arrondie, ils émettent de fortes vibrations de basses fréquences.

Les « Fin-s », contrairement aux « Shad », provoquent des vibrations “Finess” proche de la moyenne à haute fréquence adaptée aux eaux moyennement profondes (25 mètres Max). Ils sont parfaits par mer calme ou face à des poissons lunatiques sur des zones à forte fréquentation de pêcheurs.

Les ‘Slugs & Worms softbait » droit à la caudale épaisse ou fine provoquent différents niveaux de fréquences vibratoires. Ils sont parfait pour une utilisation en milieu riche en anguillons dont les prédateurs se nourrissent mais ils sont également redoutables dans les milieux ou la petite anguille n’est pas représentée de par leur nage en S fluide et agressive, particulièrement efficace sur les épaves !

Le choix des têtes plombées est une étape importante définie par la profondeur, le type de comportement alimentaire des prédateurs, ainsi que l’action de la canne utilisée. Il y a plusieurs imitation de nage que l’on peut imiter seulement en variant la vitesse des mouvement du moulinet et du poignet.

Les « crankbaits » :

Ces leurres ont été conçus pour « pêcher tout seul », un peu comme une cuillère tournante. On lance et on ramène en se contentant de faire varier le rythme de récupération, ils font le reste :

– Ils descendent et se maintiennent à la profondeur pour laquelle ils ont été conçus.

– Leur nage serrée provoque de nombreux reflets qui attirent l’attention du prédateur.

– Les oscillations puissantes du corps déplacent beaucoup d’eau et les vibrations qui en résultent déclenchent un réflexe d’agressivité.

Les « bucktail jigs » :

Le gabarit de « bucktails jigs » existant est sans conteste l’un des leurres artificiels les plus productifs jamais conçu. J’ai personnellement beaucoup de poissons capturés sur des « bucktails » et j’amène toujours avec moi une gamme de couleurs différentes, selon les tailles et les profils. Il suffit seulement de s’amuser à lui donner des mouvements verticaux.

2015/01/img_1264-0.jpg

2015/01/img_1265.jpg

2015/01/img_1267-0.jpg

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Create a website or blog at WordPress.com

Up ↑

%d blogueurs aiment ce contenu :