Pêche a la nymphe, Euro nymphing

frenchie nymph Mathieu Desbiens
La pêche a la nymphe

La pêche à la nymphe est une technique encore méconnue au Québec. Nos moucheurs québécois ont plutôt emprunté les techniques américaines de pêche à la sèche ou aux streamers. Ces dernières sont généralement plus utilisées à des fins récréatives.

Le problème avec les techniques traditionnelles est simple : la pêche à la sèche ne permet pas d’attraper les salmonidés qui se nourrissent sous la surface de l’eau. Quand on pense que les truites s’alimentent à plus de 80% sous la surface, on se rend facilement compte de tous les salmonidés que l’on peut manquer. Avec la pêche au streamer, on peut enfin atteindre les profondeurs voulues. Par contre,  la vitesse de récupération requise pour animer ce streamer fait en sorte qu’on passe en général à côté des poissons plus léthargiques. La grosseur des streamers fait aussi en sorte qu’il est difficile de plonger à la bonne profondeur dans un courant un peu plus rapide.

Avec un montage classique à plusieurs nymphes, on pourra plus facilement et rapidement plonger et exploiter différentes colonnes d’eau en une seule dérive ce qui en fait la force de l’euro nymphing.

Nous nous sommes rapidement rendu compte que ces façons de faire ne font clairement pas le poids dans les compétitions internationales de pêche aux salmonidés face aux équipes européennes qui pêchent à la nymphe avec des multitudes de techniques propres à chaque région. Les techniques les plus connues sont la méthode tchèque, française, polonaise et espagnole.

Euro nymphing

L’euro nymphing est une technique de dérive naturelle similaire au Centerpin ou au toc. Le but ultime de l’euro nymphing est d’amener l’appât (les nymphes) le plus près possible du poisson et ce, de façon naturelle afin que celui-ci n’ait presque aucun effort à faire pour attraper la nymphe. Ce genre de technique est efficace car un poisson ne se déplacera pas pour un appât qui lui couterait plus d’énergie que ce qu’il lui rapporterait.

Les équipes de pêche à la mouche nord-américaine ont dû adopter la technique « euro » qui est en fait un regroupement des points positifs de toutes les techniques européennes tant au niveau des montages, des indicateurs de touche, de l’équipement et des nymphes afin d’être compétitifs à l’international.

À ma connaissance, les techniques de pêche à la nymphe européenne ont été apportées aux États-Unis en 1997 pendant la compétition mondiale « World Fly Fishing Championships » organisée  par le FIPS Mouche. Une compétition où les Américains ont été battus à plate couture dans leurs propres rivières! Des étrangers venaient de battre les Américains sur des eaux inconnues et ont par le fait même démontré l’efficacité de la technique. Bien sûr Fly fishing team USA a vite cherché à comprendre ce qui venait de se passer.

De nos jours l’équipe américaine a adopté l’Euro nymphing et ils sont maintenant compétitifs au même niveau que les Européens.

  1. Les différentes techniques européennes

Propulsé par WordPress.com.

Up ↑