Pourvoirie du lac dégelis dans les Monts-Valins

banner

En 2013, j’ai eu la chance de gagner un voyage de 4 jours à la pourvoirie du Lac Dégelis, dans les Monts Valins, par le biais du site Passeport pêche. J’ai donc entrepris ce voyage vers le Saguenay et d’une durée de plus de 7 heures avec mon fidèle compagnon, le Capitaine Mickey. Direction: les chemins de terre de la zec Martin Valin.

Dès notre arrivée, nous avons été accueillis par les propriétaires, Caroline Dion et Conrad Thivierge, qui se sont empressés de nous faire visiter les chalets érigés sur une magnifique plage de sable située aux abords du lac principal en plus de nous présenter au reste de leur superbe équipe.

lac dégelis

Sur une longueur de plus d’un kilomètre, le chalet principal de même que 8 magnifiques chalets en bois rond et très fonctionnels  (eau courante et chauffage au gaz)  sont disposés de manière à ce que tous aient une vue imprenable sur le lac principal. Les équipements fournis (chaloupes et moteurs) sont tous récents et de bonne qualité.

Les délicieux repas cuisinés sur place et qui sont inclus dans le forfait peuvent être pris en format «boite à lunch», nous permettant donc d’optimiser notre temps sur le lac, ou mangés au chalet principal. Il va sans dire que nos truites pêchées dans les lacs étaient délicieuses et cuites à la perfection (avec du bacon en plus!)

Souper-truite

Truite au bacon anyone?

La pêche :

Ayant seulement connu jusqu’à ce jour les lacs de pourvoiries, lesquels sont ensemencés de truites, je croyais que notre pêche ne serait pas très bonne sous le soleil plombant de juillet, réchauffant ainsi les lacs. Et bien je m’étais trompé!

Étant situé dans le plus grand bassin de truites mouchetées sauvages, la qualité de la pêche au lac Dégelis était incroyable. Nous avons fait notre quota chaque jour, et ce, en moins de deux. À gué comme en chaloupe, les poissons étaient au rendez-vous.

Je n’ai pas eu la chance d’attraper un poisson-trophée, mais la quantité d’attaques et la férocité des poissons compensent amplement. J’ai également eu la chance de voir plusieurs photos de beaux spécimens pris dans les 52 lacs de la pourvoirie.

Les leurres :

J’ai profité de la présence des ombles de fontaine pour tester quelques leurres que je m’étaient procurés la semaine d’avant au Zone chasse et pêche de Victo. Le setup le plus productif et qui m’a rapporté de nombreux doublés pendant mes vacances était constitué d’une «Power Nymph 1» suivi d’un streamer couleur bleu ciel et blanc, situés à environ 1 pied de distance l’un de l’autre. Malgré les attaques violentes, les «Power Nymph 1» pouvaient durer plus de 15 à 20 prises avant de devoir être changées. Je recevais autant d’attaques que sur les bons vieux vers avec des petites cuillères «bob-it».

En résumé :

Du soleil, du poisson, un service impeccable, du personnel courtois, mais surtout du plaisir EN MASSE ,voici ce qui résume bien la pourvoirie du lac Dégelis, un endroit que je me promets de revisiter bientôt. Merci encore à Caroline et Conrad de leur accueil et à passeport pêche pour le beau prix.

Un avis sur « Pourvoirie du lac dégelis dans les Monts-Valins »

  1. Ping : Power nymph de Berkley |

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s